Les autorités américaines informées de réactions allergiques sévères au vaccin SARS- COVID 2

Les autorités américaines informées de réactions allergiques sévères au vaccin SARS- COVID 2

Les autorités américaines informées de réactions allergiques sévères au vaccin SARS- COVID 2

    

Le centre américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC) a fait savoir samedi soir dans un communiqué que des personnes avaient eu des réactions allergiques sévères après une première dose de vaccin contre le Covid-19.

Les autorités sanitaires américaines ont indiqué samedi avoir été informées de réactions allergiques sévères lors de la prise de vaccin contre le Covid-19.

 

Le centre américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC) a fait savoir dans un communiqué que les personnes ayant développé des réactions allergiques après une première dose de vaccin ne doivent pas prendre une seconde dose.

Le CDC préconise de vérifier les antécédents allergiques aux composants des vaccins avant toute administration et que l’ensemble des personnes ayant développé des réactions allergiques après une première dose de vaccin ne doivent pas prendre une seconde dose.

 

 

Toutefois, le général Jérôme Adams, aministrateur de la santé publique des États-Unis, a tempéré ces données indiquant que les rapports de réactions allergiques au vaccin Covid-19 de Pfizer / BioNTech ne sont "ni anormaux ni inattendus" et font état "'effets secondaires très rares".

Deux professionnels de santé, travaillant dans un hôpital en Alaska, aux États-Unis, ont présenté des réactions allergiques fortes après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer/BioNTech, rapportent CNN et le New York Times. Ces deux cas ont été déclarés quelques jours après le lancement de la campagne de vaccination.


Les Etats-Unis comptent vacciner trois millions de personnes cette semaine, rapporte l'Agence France-Presse (AFP). Ils espèrent en vacciner jusqu'à 20 millions avec le vaccin de Moderna d'ici la fin de semaine.