Quels sont les risques liés aux différents appareils de désinfection ?

Quels sont les risques liés aux différents appareils de désinfection ?

Quels sont les risques liés aux différents appareils de désinfection?

Les appareils de désinfection sont fortement recommandés pour les lieux à haut risque tels que les hôpitaux, les écoles qui hébergent un grand nombre de personnes en leur sein. Ils permettent de désinfecter et de détruire les virus dont pour certains les coronavirus sur les surfaces sans requérir une intervention humaine. Entièrement automatiques, (il suffit simplement de la positionner dans le local), ces appareils sont rapides, simples et efficaces. Plus les appareils sont puissants et efficaces plus les précautions à prendre lors de leur utilisation sont nécessaires. 

Risques liés aux appareils de désinfection

La technologie aux Ultra-violets (UVC) n’est pas nouvelle.  Elle est très souvent utilisée pour désinfecter des objets. La lumière UV provient principalement du soleil, mais il existe également des sources de lumière UV artificielles. Les UVC peuvent engendrer des risques de brûlures cutanées et rétiniennes induites par l’exposition au rayonnement.

 La technologie à l’ozone utilise du trioxygène qui est une substance gazeuse ayant un très grand pouvoir d’oxydation. Une exposition à cette oxydation peut avoir des effets sur la santé des personnes dans l’éventualité où ils seraient présents dans la pièce pendant la phase de décontamination. Il faut impérativement aérer la zone traitée après la stérilisation ou utiliser des machines avec un système de transformation d’ozone en fin de cycle. Les risques principaux sont des brûlures des voies respiratoires et des irritations des muqueuses et des yeux.

L’équipement de protection pour éviter les risques

Les appareils de désinfection en eux-mêmes ne présentent aucun risque pour la santé s’ils sont correctement utilisés. Les intervenants utilisant ces appareils doivent, dans le cas de traitement aux UVC, porter des combinaisons de protection, des gants et des lunettes spécifiques.  

Pour les appareils à ozone, il en existe 2 sortes. Les plus répandus sont les générateurs classiques qui demandent un longue période d’attente avant que l’ozone ne se dégrade soit environ 60 minutes après la fin du cycle de désinfection. Pour une pièce de 50m², il faut donc au total 90 minutes avant de pouvoir investir les lieux.

D’autres générateurs d’ozone sophistiqués ont un système d’inverseur qui récupère l’ozone et le dégrade en oxygène. Pour une pièce de 50m², il faut compter 35 minutes pour pénétrer de nouveau dans la zone traitée. Il existe même des testeurs d’ozone de la taille d’un gros téléphone mobile qui permettent de mesurer les niveaux d’O3 dans l’air ambiant avant de rentrer dans une pièce préalablement décontaminée.